Alexandra Maurer
© AlexandraMaurer

D / FR

Descriptif de l'Installation

L’installation  Wasserfront s’inspire des machines à eau qui sont utilisées violemment
contre des manifestants. Des danseurs doivent s’imaginer être projetés par terre en roulant
continuellement. Ils sont tous habillés d’un tissu de survie qui devrait les protéger, mais en
réalité il se déchire suite à la puissance de la chute.
J’aimerais évoquer avec cette installation l’impuissance devant une force qui ne s’arrête pas
et qui montre l’épuisement des « danseurs ». Ils interprètent un mouvement de force et de
désespoir: un déluge. La force est représentée par un tuyau d’eau qu’on n’aperçoit pas en
tant que spectateur, mais qu’on sent présent. Ce mouvement inlassable vient toujours de la
gauche. Il est de plus souligné par le son qui sera également diffusé depuis la gauche.
L’installation est conçue pour trois (plus deux) projecteurs qui reçoivent les impulses depuis
l’ordinateur en interaction avec l’installation sonore.

(A.M 2011)

Wasserfront_2010

Retour